Photographie n°22

Voie d’accès de mise à l’eau Marine Émile Roustan, Saint-Philippe, 2018

22.JPG

Cliché : Eric VENNER DE BERNARDY DE SIGOYER

Données historiques et techniques

 

Le site de la marine Roustan se trouve à la pointe du Sud-Est de l’île de la Réunion sur le territoire communal de Saint-Philippe sur la côte dite au vent plus précisément rue de la marine place du Warren Hastings. 


Nos recherches historiographiques aux Archives Départementales, lors de la consultation d'un feuillet de la série 238 S 6 recensant les demandes d'établissements de batelage jusqu'en 1875 portent à notre connaissance le relevé des permis d’établir sur les pas géométriques de l’île de la Réunion pour la fondation d’établissement de batelage. (Réunion A. D.)
Ce document nous indique que le permis a été accordé sur la commune de Saint-Philippe au concessionnaire Monsieur Émile Roustan par arrêtés des permis d’établir le 7 Août 1875.


La consultation du plan des pas géométriques de la commune de Saint-Philippe nous donne un aperçu de l’organisation spatiale de cette marine.

J17076-1_ROUSTAN-2img.jpg

Figure 1 :Plan général de la marine
Source: Plan dressé par P. Brial

Infographie : C.Venner de Bernardy de Sigoyer

Le site

 

L’opération de prospection archéologique sous-marine référencée OA : 3285 a permis de mettre en évidence les vestiges d’une voie d’accès de mise à l’eau.
Cette voie de passage permet d’atteindre la cale de halage. L’aménagement structural présente en élévation un plan incliné orienté 157,5° au Sud Sud-Est. Sa longueur mesure environ 23,80 m sur une largeur d’environ 1,53m. La structure présente en surface deux parements opposés. Elle est constituée d’une maçonnerie élangée composée de blocs de pierres basaltiques équarries de moyens et petits modules liés entre eux à l’aide d’un mortier de chaux corallienne et de sédiment sablonneux. L’agrégat comporte des inclusions de fragments de corail, des éclats de basaltes, de briques qui sont intercalés par endroit dans les parements apparents. L’élévation de ces murets mesure par endroit de 0,20 m à 0,40 m de hauteur.
Une déclaration de découverte de bien culturel maritime a été formulée au Département des recherches subaquatiques et sous-marines.