Photographie n°15

Ancienne culée de pont débarcadère, Marine de Bel Air à Saint-Louis, 2020

15.JPG

Cliché : Eric VENNER DE BERNARDY DE SIGOYER

Données historiques et techniques

 

Situé au Sud de la ville de Saint-Louis le lieu-dit de Bel Air tient son nom de Placide Didion, dit " Bel Air ", l'un des premiers concessionnaires des terrains qui bordent le littoral au XVIIIe siècle. Baptisée « îlette aux Benjoins », cette parcelle appartient vers 1803 à un certain Rougemont qui y conduit l'eau de la Rivière Saint-Etienne vers la roue hydraulique d'un moulin à blé. Ce canal est le premier établi dans le Sud de l'île au XIXe siècle. ( Source : mi-aime-a-ou)


Nos recherches historiographiques aux archives départementales de la Réunion portent à notre connaissance un plan de la zone de Bel Air de 1857 .Ce plan nous donne un aperçu de la projection de l’appontement ainsi que des points bathymétriques relatif aux mouillages des bateaux.

St Louis bel air_carte_1.jpeg

Figure 1 :Géorenférencement du débarcadère de Bel-Air, Saint-Louis

Le site

 

L’opération de prospection archéologique sous-marine, référencée OA : 4457, a permis de mettre en évidence les vestiges d’un muret. La structure se trouve en contrebas du sentier littoral de Bel-Air lieu-dit autrefois « la marine » à proximité de l’embouchure de la rivière Saint-Etienne sur une plage de galets. Le muret présente en surface un plan incliné orienté Ouest Sud-Ouest face à l’estran à environ 12 mètres par basse marée.
Les éléments architecturaux observés sur le site, la localisation de la structure et son mode de construction, corroborent avec les sources photographiques et cartographiques notamment le plan des pas géométriques . Ces éléments nous permettent de proposer l’hypothèse que nous serions en présence de la culée du pont débarcadère de Bel-Air (Saint-Louis). Une déclaration de découverte de bien culturel maritime a été formulée au Département des recherches subaquatiques et sous-marines.