Photographie n°13

Émergence de pieux débarcadère en basse marée, Saint-Paul, 1999.

13.JPG

Cliché : Eric VENNER DE BERNARDY DE SIGOYER

Données historiques et techniques

 

La baie de Saint-Paul est un lieu à fort intérêt historique. Baptisée « baie du meilleur ancrage » dès les débuts du peuplement, la baie constitue un abri contre les alizées soufflant depuis l’est de mai à octobre. Saint-Paul est également le lieu des installations successives lors des colonisations de l’île en 1638, 1642, 1649 et 1665, et également le lieu de relâche principal jusqu’à la fin du premier tiers du XVIIIe siècle.
L’opération de prospection sous-marine menée en 1999 sur les vestiges du débarcadère a permis de prendre conscience du fort potentiel archéologique de la rade de Saint-Paul. En effet, la présence de nombreux éléments du pont du Gouvernement a été constatée, et cela près d’un siècle après son abandon définitif. De plus, à l’occasion de cette opération, les vestiges immergés de deux autres ponts débarcadères ont également étés observés dans la baie, permettant d’affirmer le rôle majeur qui a été celui de la rade dans l’activité économique de Saint-Paul entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle.  

Extrait de la notice de l’opération de prospection archéologique sur le débarcadère de Saint-Paul (OA N°21/99), Morgane Legros

carte 2.png

Figure 1 :Géolocalisation du pont débarcadère de Saint-Paul
Infographie Christol Venner de Bernardy de Sigoyer