Photographie n°25

Vestiges d'un caveau, ancien cimetière de Champ-Borne à Saint-André, 2017

25.JPG

Cliché : Eric VENNER DE BERNARDY DE SIGOYER

Données historiques et techniques

 

 Le site du caveau de l’ancien cimetière de Champ-Borne est situé sur le territoire de la commune de Saint-André au lieu-dit Champ-Borne à l’Est de la Réunion.
Le petit cimetière de Champ-Borne se trouve à proximité des ruines de l’église Saint-Nicolas détruite lors du cyclone Jennie en 1962. L’espace funéraire conserve encore quelques très vieilles tombes monumentales en pierre de taille.

Le site

 

Le site présente en surface les vestiges d’un caveau funéraire référencé sur une petite plaque sous le numéro 123. Cette pièce funéraire présente en surface une longueur de trois mètres vingt pour une largeur de deux mètres onze .La structure en partie détruite se trouve à l’intérieure d’une éminence artificielle. La face du caveau se compose d’une maçonnerie élangée constituée de blocs de pierres basaltiques taillées et de moellons bruts et équarris. Un mortier liant constitué de chaux corallienne et de sédiments sablonneux assure la liaison dans la masse de la structure.

 
L’agrégat comporte des inclusions de fragment de coraux, de tuiles, et de petits éclats de basalte. Le linteau servant à soutenir les matériaux du mur au-dessus de la porte est présent. Cet élément architectural fabriqué en pierre de taille qui est chanfreinée. Sa longueur totale est de quatre-vingt-seize centimètres pour une largeur vingt-cinq centimètres. L’épaisseur est de onze centimètres. L’observation de ces vestiges nous a permis d’améliorer nos connaissances sur l’organisation des pierres dans la construction des monuments funéraires de l’île de la Réunion.